Eviter le cul noir

P1050409.JPGLa nécrose apicale ou cul noir, est une malformation des fruits et non une maladie à proprement parler, c’est à dire due à un agent pathogène (comme c’est le cas du mildiou).

L’origine de cette malformation est une mauvaise assimilation d’un élément indispensable à la fructification : le calcium.

Comment l'éviter simplement ?

Il y a 2 causes possibles à l’apparition du cul noir : soit votre sol contient trop peu de calcium, soit il n’est pas assez dissout (donc un manque d’eau) pour être assimilé par la plante.

Le premier cas est rarement la cause, surtout si vous apportez du purin ou du fumier qui en contiennent en quantité non négligeable. En revanche, apporter une source de calcium supplémentaire augmentera sa quantité dissoute et diminuera les risques.

Ainsi, vous pouvez arroser avec du lait entier dilué dans votre arrosoir ou de la poudre de lithothamne , une algue rouge calcaire et donc riche en calcium (42% en poudre) connue en phytothérapie. Une cuillère de poudre par plant et par an suffit et 5 kg de produit vous coûtera entre 10€ et 15€ à peine.

Mais le geste qui sera le plus efficace sera celui de l’arrosage. Vous aurez peut-être lu ailleurs sur ce site ou sur d’autres qu’il vaut mieux apporter le moins d’eau possible à vos tomates pour éviter que le pied soit en permanence à l’humidité. Cependant, en cas de sécheresse prolongée, il faudra peut être envisager d’arroser un petit peu tous les jours plutôt que tous les quelques jours en grande quantité. Une irrégularité d’arrosage est le premier facteur de risque ! C’est une question de bon sens et d’habitude !

Sachez aussi qu’un système de goutte à goutte peut être un investissement intéressant et rentable. Préférez les systèmes professionnels, ou en tout cas évitez les premiers prix. Vous pouvez aussi utiliser un tuyau poreux couplé à un régulateur qui déclenche l’arrosage quotidiennement à votre guise !  Il n’y a rien de plus régulier que ce genre de système !

Publicités

Une réflexion sur “Eviter le cul noir

  1. Pingback: 14 juillet 2017 | Cultiver les tomates

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s