Faire face aux intempéries

hail-1614239_640.jpgLe plus frustrant pour un jardinier, en dehors des maladies, ce sont les intempéries et notamment les orages. Certains d’entre eux peuvent être très violents et organisés (on les appelle les super-cellules) synonymes de grêles, de rafales voire même de phénomènes tourbillonnaires (tornades) !

Comment prévoir un violent orage et un risque de grêles ?

storm-2350767_640Il n’est pas possible de prévoir les orages à l’avance, seulement établir un risque en fonction des prévisions aussi complexes qu’elles puissent être ! Cependant il est important de connaître quelques sources vis à vis de la météorologie, principal allié (ou rival) du jardinier !

Bien entendu vous avez les prévisions de Météo-France qui restent la source officielle. Mais il existe d’autres liens qu’il est intéressant de connaître.

KERAUNOS

Tout d’abord le site Keraunos, l’observatoire français des tornades et orages violents. Il donne des prévisions très fiables et précises spécifiquement sur le risque d’orages et de grêles. Vous pouvez vous y référer c’est vraiment un site digne de confiance géré par des professionnels qualifiés pour délivrer des certificats d’intempéries.

Ils ont un système de 4 couleurs en fonction du risque (jaune, orange, rouge et violet) et on y précise la probabilité que de grosses grêles ou tornades se forment ! Vous avez également un suivi en temps réel des impacts de foudre ce qui peut vous donner une idée d’un orage puissant à l’approche de chez vous ou non.

Les 8 et 9 juin 2014 ils ont même placé, pour la première fois, l’intensité violet pour les Hauts de France et à juste titre :

Grêles violentes du 8 juin 2014 en Picardie et Paris. Source : meteo-paris.com

METEO60

D’abord un site amateur, il est devenu une référence en météorologie car il permet de voir en quasi temps-réel les précipitations en France et depuis peu de manière très précise sur une carte interactive. C’est vraiment un outil utile car vous pouvez observer les cellules et pluies orageuses à l’approche de chez vous ou non grâce à l’animation. Le visuel est clair car les pluies sont représentées par des tâches allant du bleu pour la simple bruine au mauve foncé pour les pluies très intenses !

Un exemple (en basse qualité) de ce que propose le site :

Comment réagir face à ces intempéries ?

On ne peut pas réellement aller contre les aléas météorologiques ! Cependant, face à un gros risque de grêle prévu par Météo-France et Keraunos on peut essayer d’anticiper.

Tout ce qui est transportable, pots, jardinières pourra être facilement mis à l’abri.

Pour les plants à l’extérieur ce sera peut être le moment de sortir vos voiles d’hivernages ou de forçage qui serviront à protéger un minimum des chutes de grêles. Vos plants, surtout de tomates, doivent rester bien aérés car le temps chaud et humide associé au confinement favoriserait GRANDEMENT le mildiou. Pour la même raison, ouvrez bien vos serre des 2 côtés, et ne les fermez pas ! Le vent s’y engouffrera sans faire trop dégâts si elle est bien ouverte des 2 côtés !

Vous pouvez aussi anticiper les maladies justement ! Pulvériser avec du savoir noir avant les pluies orageuse pour prévenir du mildiou qui apparaît le plus souvent dans ce genre de situation.

Et ensuite ? Et bien à part protéger avec ce que l’on a c’est tout ce que l’on peut faire. En cas de grêles ou vents violents on ne peut pas faire face. On ne va pas non plus s’équiper de iodure d’argent comme les vignerons qui permet la diminution de la taille des grêlons dans l’atmosphère.

Si vous avez des dégâts, la récolte n’est pas forcément compromise. Les plants grêlés doivent être soignés et traités (ail, bicarbonate pour les maladies et le laurier sauce un excellent cicatrisant). Apporter du purin pour donner un coup de fouet aux plants et tailler les parties trop atteintes (feuilles, tiges et s’il le faut, les fruits). Redresser les plants et même si vous aurez du retard dans la récolte elle aura bien lieu ! Il ne faut pas sous estimer la capacité des végétaux à redonner vie surtout quand le système racinaire, lui, est resté intact !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s