Conseils de culture

Je vais maintenant mettre un terme à une idée reçue : NON, les plantes carnivores ne sont pas difficiles à cultiver. Il faut juste respecter ces quelques règles :

  • Si elle est aussi grande que son petit pot, repiquer la dans un autre assez haut d’au moins 15 cm. Un léger dépérissement sera possible mais normal car celles du commerce sont souvent engraissées, mais vont reprendre de la vigueur. Si vous l’avez acheté dans le commerce il se peut même qu’elle soit vendue dans des pots d’à peine 3 cm, le rempotage est donc vital.
  • Contenu du pot : de la tourbe BLONDE SANS ENGRAIS et, si possible, un peu de sable de type Loire ( en tout cas non calcaire) ou vermiculite. Ne JAMAIS mettre d’engrais de quoique soit, même du purin, rien, nada, que dalle ^^ Et tant que j’y suis, ne pas leur donner de la nourriture et encore moins de viande cru qui fera pourrir le piège ! Il faut les laisser vivre !

tourbe sphaigne.png

 

  • Toujours mettre une coupelle d’eau remplie, jamais à sec, d’eau NON CALCAIRE, sinon leurs jours sont comptés. Le calcaire bloque l’absorption racinaire de ces plantes ce qui est fatal ! De l’eau déminéralisée ou tout simplement de l’eau de gouttière fera l’affaire. En hiver vous pouvez enlever les soucoupes cela leur sera bénéfique et les forceront à rentrer en vie ralentie. De plus le gel fait moins de dégâts dans un pot sec (les cristaux de glaces peuvent casser les racines) que dans un pot humide.
  • Pour la plupart (les tempérées), mettre dehors toute l’année, même l’hiver, elles ne craignent pas les gelées modérées, et tolèrent plutôt bien les fortes gelées (sous protection quand même : voile d’hivernage, serre froide, véranda non chauffée). Elles ont besoins de ce froid qu’on appelle la période de vernalisation (quand on sait qu’au Canada, en zone froide, il y en a à foison !) La partie externe peut disparaître mais elles vont reprendre d’elles-même au printemps, et même plus vite si elles font un séjour en serre. Il ne faut donc surtout pas les mettre en intérieur, sous peine de la voir dépérir par manque d’humidité ! 

Si vous respectez ces règles d’or, elles vont pousser très facilement et vous aurez de très nombreux rejets. Heureusement qu’elles ne poussent que dans un substrat tourbeux sinon elles pourraient envahir le jardin !

REMARQUES :

Je précise que ces conditions sont générales aux plantes tempérées, plus faciles à cultiver. Il existe des espèces tropicales ou désertiques nécessitant des conditions plus spécifiques et que seuls les passionnés chercheront à cultiver. Pour éviter de surcharger cette page, toutes les infos spécifiques à chaque genre sont précisées dans la rubrique Les carnivores.

Par exemple,  si beaucoup peuvent vivre en pot en extérieure avec une protection contre de grosses gelées, certaines ont besoin de chaleur (> 20°C); humidité (> 80%) et lumière (> 12 heures) : ce sont les plantes tropicales. Il est possible de recréer ces conditions à partir d’un matériel de base : un aquarium reconditionné en terrarium.