Sarracenia

Les sarracenias (plantes trompettes) font parties de la famille des sarraceniacées qui comprend trois genres (dont Darlingtonia, Heliamphora et Sarracenia) et 22 espèces. Elles possèdent des feuilles modifiées en tubes (ou ascidies) qui permettent à ces derniers de se remplir d’eau ! Il existe 8 espèces mais toutes fonctionnent de la même manière. Le haut du tube sécrète, par le biais de glandes à nectar, des substances sucrées et colorées pour attirer les insectes. La pigmentation évoque de jolis dessins. La zone intérieure de l’ascidie est quant à elle recouverte de glandes et de cires glissantes, sauf au niveau de la zone submergée qui présente de nombreuses glandes digestives. Le chapeau permet d’éviter l’eau de pluie de venir remplir le tube car cela diluerait trop les enzymes digestives, mais un minimum d’eau est nécessaire !

Conseils de culture

Les sarracénias ont de très longues racines et un rempotage régulier sera surement nécessaire. A long terme, vous pouvez même imaginer les repiquer dans des pots de 50L vous obtiendrez de magnifiques ascidies !

Bien qu’elles supportent les gelées, elles sont plus craintives que les dionées. Si de très fortes gelées (-5°/-10°C) sont annoncées, mieux vaut les protéger en serre froide ou avec un bon voile d’hivernage ou papier bulle.

Mes plantes :

Sarracenia purpurea:
(Veuillez noter que cette espèce de sarracenia, a un tube paradoxalement qui peut faire rentrer l’eau. De plus, plus cette espèce est exposée au soleil plus ses teintes rouges seront importantes !)

Sarracenia mitchelliana:

Sarracenia leucophylla:

Sarracenia velvet:

Sarracenia alata var. rubrioperculata:

Sarracenia psittacina:

Publicités