Soins et maladies

Les tomates sont des légumes qui exigent chaleurs et lumière et cultivables uniquement en été ou en outre saison sous serre. Dans le nord de la France il est de loin très utile d’avoir un tunnel ou une serre qui permet d’apporter la chaleur tant requise par ces légumes. Cela est d’ailleurs obligatoire pour des récoltes abondantes, tôt et tard en saison. Cependant, si sa culture est relativement facile, elle est sensible à une maladie particulière : le mildiou. C’est une maladie cryptogamique, c’est à dire causée par un champignon se développant tout d’abord en général sous les feuilles de tomate (mais aussi pomme de terre et vigne). Cette maladie se traite via des produits fongicides.

 Dans le commerce, on trouvera des produits à base de cuivre comme la fameuse bouillie bordelaise, car le cuivre empêche la germination du parasite. En revanche son efficacité quand la maladie est déclarée est tout de même très limité, et de plus sa composition exacte n’est pas vraiment digne d’une véritable culture biologie. Ils osent parfois préciser « Bouillie bordelaise » utilisable sous agriculture biologique ». Preuve que le bio à des limites … Mais soit.

 Sur le net on trouvera de nombreux remèdes, à savoir le bicarbonate, le savon noir ou autre, qui on leur propre efficacité, on va en parler un peu plus bas.

Il faut savoir aussi que le mildiou n’est pas le seul fléau de la tomate !

Voici les 3 sections de cette rubrique :

Comment prévenir et soigner ? (Bicarbonate de soude, purins …)

Les maladies pathogènes (dues à un champignon, virus …)

Les maladies non pathogènes (dues à l’environnement, génétique …)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s